2 mois au Japon : le budget !

Yo la compagnie,

Comme vous avez pu le voir si vous me suivez déjà sur Facebook ou Youtube, je suis parti en 2016 pendant 10 semaines au Japon, du 11 mai au 20 juillet. Certains d’entre vous se disent peut-être “oh bab, plus de 2 mois au Japon, il a du vendre son rein pour y aller si longtemps”. Alors ça vous intéressera sans doute de savoir combien m’a effectivement coûté ce séjour au Japon et quelles ont été les principales dépenses. Je vais vous donner les détails quand je le peux mais ce n’est pas toujours possible, et je vous explique pourquoi dans ces disclaimer :

La première chose que je veux clarifier, c’est que mon budget n’est absolument pas un budget conseillé pour un voyage d’une telle durée ! Je suis allé au Japon avec quelques objectifs personnels mais pas du tout avec l’idée que chaque jour doit être optimisé au maximum. Ça veut dire que je me suis finalement peu déplacé, visité, et je me nourrissais plus avec des gyudon que de la cuisine kaiseki (et de sausage muffin, of course). Il en va de même pour le logement pour lequel j’ai préféré laisser tomber les ryokan et yukata pour vivre l’expérience Japon avec le ronflement de mes cohabitants de dortoir.

14641730185551464328318038

La deuxième chose, c’est que je ne peux techniquement pas établir mon budget précisément. En effet, le Japon est un pays où on paie énormément en liquide et je n’ai donc pas de trace exacte du montant dépensé pour chaque élément. Je retirais à l’ATM régulièrement une somme d’argent que je répartissais entre l’hébergement, le transport, la nourriture,etc… Bref on va faire au mieux. Les retraits et paiement se sont faits avec mon compte français donc je vous donne directement la somme en euros. Quand des conversions sont nécessaires j’utiliserai 1€ = 120 yen ce qui correspond a la valeur moyenne durant mes 2 mois au Japon.

C’est maintenant l’heure de la révélation…mon budget….pour 10 semaines au Japon…billet d’avion compris est de….tintintin

4000 € !

Voila, c’est dit. 4000 boules. Four thousand euros.

Une somme qui balancée comme ça parait très élevée, mais si on rapporte ça au temps passé sur place, est finalement raisonnable (le mec qui se rassure tout seul, tu sais). Donc pour ceux qui ne veulent pas en lire plus, je vous mets directement le détail des dépenses sur ce graphique.

 

budget2

Maintenant qu’il n’y a plus de secrets entre nous, on va pouvoir détailler les choses.

Le transport, tchou tchou

Cette fameuse somme de 4000 € comprend le billet d’avion aller-retour de Strasbourg à Osaka. Au passage, voyager un mercredi post-saison des sakura sur un vol vers Osaka, je peux vous dire que j’étais bien avec les 4 sièges de l’avion pour moi. En tout cas, ce billet m’a coûté 577 €, ce qui est au-dessus du fameux seuil des 500 € possibles à atteindre, mais reste pas mal, surtout que ça comprend le trajet Strasbourg – Francfort en bus, qui est assez cher pris à part.

Maintenant qu’on est arrivés au Japon, il faut parler des transports sur place, très gros poste de dépense. Pour expliquer cela, il faut que je détaille un peu le trajet de mon voyage. Je suis arrivé à Osaka, (bam 10 €, le train de l’aéroport vers la ville, pas le temps de tergiverser) où je suis resté quelques jours, puis passé par Hiroshima, avant d’arriver à mon premier objectif : Fukuoka et la région de Kyushu, pour un long mois. Les bus Osaka => Hiroshima et Hiroshima => Fukuoka m’ont coûté entre 20 € et 30 € chacun, avec des trajets de 4 heures.

Une fois Fukuoka atteint, j’y suis resté une dizaine de jours, pris le train pour faire le tour de l’île de Kyushu, passé 1 semaine à Nagasaki et enfin je suis retourné à Fukuoka pour une autre grosse semaine. Dès que je le peux, la marche est mon moyen de transport principal dans les villes ! Fukuoka est grande mais mon temps libre et le placement de mes hébergements font que j’ai très peu dépensé en transports dans la ville. De même pour Nagasaki : le centre ville est assez petit, je n’y ai pris le tram qu’une seule fois.

1464651179210

J’ai fait le tour de Kyushu en train avec le JR PASS Kyushu. Et oui, il est bon de savoir qu’en plus du fameux JR PASS national, les étrangers peuvent se procurer des pass JR sur une zone précise, et directement sur place. Celui pour voyager librement sur les lignes JR de tout le Kyushu m’a coûté 150 € (18000yen). Le seul problème est la durée maximum de validité : 5 jours consécutifs. Du coup, j’ai fait le tour en speed et je regrette un peu de ne pas avoir plus pris mon temps pour me perdre ou apprécier d’avantage certaines destinations (je te regarde Kagoshima). Et pour revenir de Nagasaki à Fukuoka, j’ai dépensé 0 € grâce a l’auto-stop tenté pour la première fois au Japon. Bon, c’était un peu galère comme vous pouvez le voir à la fin de cette vidéo…

Finalement, j’ai pris un vol Fukuoka – Narita à 65 euros pour me diriger Tokyo, la deuxième partie de mon voyage. Les grandes villes sont très bien desservies par des vols internes low cost et si vous avez un minimum de flexibilité, c’est plus avantageux que le bus pour les longues distances et beauuuucoup plus rapide ! Je n’ai ensuite plus bougé de Tokyo, jusqu’au dernier jour où j’ai repris un bus de nuit Tokyo – Osaka pour 20 € (2300yen). Best tarif que j’ai eu ever sur cette ligne ! A partir de là il devient très dur de faire une estimation : je continuais à marcher, mais la ville étant très grande, je prenais aussi souvent le métro. Alors au final sur les 2 mois je vais estimer les transports internes aux villes (métro, bus, train, ferry, trajet aéroport-ville) à 300 €, à la louche totale, j’en ai vraiment foutre idée. C’est peut-être plus, sans doute pas moins. 

TRANSPORT : 735 €

transport

Le logement zzz zzz

Et maintenant l’autre poste de dépense qui fait flipper tout le monde (et moi le premier) : le logement !

La première partie de mon séjour contenant tout de même du voyage et de la découverte, j’ai souvent changé d’endroit. J’ai parfois payé par carte en utilisant des sites de booking, payé d’autres hébergements en cash … je dirais que la dépense moyenne par nuit à 2500 yen, soit 20 €.  Sur 6 semaines, ça fait 42 jours x 20 = 640 €

J’ai principalement été dans des dortoirs (ça reste le plus avantageux financièrement en voyage solo), mais j’ai aussi fait des nuits chez des amis, du café internet ou du airbnb…  J’ai eu de très bons plans comme une nuit à 10 € à Osaka, chambre privée, dans le quartier populaire de Doubutsuen-mae… et de moins bons comme un dortoir à Fukuoka à 25 € (3000yen) la nuit pendant plusieurs jours alors que bon, c’était franchement pas génial. En fait, Fukuoka était bizarrement une ville plus chère pour les dortoirs que Osaka ou Hiroshima.

A Tokyo, c’était bien différent. J’ai pris ma guest house (le mot est fancy, mais c’était un dortoir, hein) au mois. Je dis “ma” car j’y ai vécu plus de 2 ans auparavant quand j’habitais au Japon, donc le choix s’imposait de lui-même (voila mon vieil article de blog dessus). Le premier mois revient à 32000 yen, qui est une offre spéciale, ce qui est juste excessivement over pas cher. 260 € pour 1 mois à Tokyo ! Et c’est bien pour ça que je vous rappelle que mon budget n’est pas représentatif. Le lien pour en savoir plus sur cette guest house.

LOGEMENT : 900 €

 

logement

Internet bzzzt krrrr tut tut

1465022953227

Je souhaitais avoir internet constamment avec moi, ne serait-ce que pour contacter les gens a la volée, booker en ligne sans galérer à trouver un spot wifi, ou juste me sentir moins seul dans mon périple #larmealoeil . J’uploadais par contre mes vidéos avec les wifi plus ou moins pourris des hébergements. Pour les touristes au Japon, il y a deux écoles : celle du pocket wifi et celle de la carte SIM. J’ai opté pour la deuxième avec l’opérateur B-mobile qui permet aux détenteurs d’un passeport non-japonais d’avoir internet  2 semaines pour 20 € (mais pas de réseau téléphonique classique). Et rechargeable. J’ai en tout cas pu recharger jusqu’à la fin de mon voyage, je ne sais pas si il y a une limite dans le temps. Les data sont (faussement) illimités mais, bonne surprise, la connexion rapide ! Il faudrait un article à part pour détailler tout ça donc revenons-en à notre sujet avec la dépense internet pour 10 semaines de voyage au total

INTERNET : 100 €

Commissions bancaires arrnkkk arrrrnk

Je vais passer au dernier post de dépense traçable et probablement le plus énervant à constater quand tu vérifies ton relevé bancaire. Les commissions bancaires ! Pour un voyage de 2 mois, je ne voulais pas me trimbaler avec une somme improbable en liquide, donc j’ai décidé de retirer sur place. Et bien au total sur 2500 euros retirés/dépensés sur place, j’ai lâché  :

COMMISSIONS BANCAIRES : 92 €

Presque autant que l’indispensable internet, c’est vous dire comme ça fait mal

Manger, boire, sortir; miam slurp yolo

1464742627158

La grosse somme restante correspond donc à la nourriture, aux sorties et aux activités payantes. Je ne peux malheureusement pas vous dire en détail dans quelles proportions. Bien que mes repas quotidiens étaient souvent faits de bento de supermarché et de snacks du conbini, je me faisais aussi des restos avec des amis, rarement très chers cela dit. Le budget sorties n’est lui aussi pas à négliger car aller boire un coup au Japon est relativement cher. Et étant seul en voyage, je suis sorti plus que mon rythme habituel, les yatai de Fukuoka s’en souviennent.  Le tout revient à peu près à ça :

MANGER, SORTIR, ACTIVITÉS  : 1700 €

Pour conclure, gardez en tête que ce budget correspond à une période donnée, avec un type de voyage donné et que certains auraient sans doute dépensé le double, d’autres certainement moins. En tout cas, c’était ma façon de dépenser au Japon sur ce séjour !

A bientôt !

Retrouvez intégralement mon trip sur mon vlog !

Please follow and like us:

Add a Comment